Publié dans : # Amour et citron vert

Ma nouvelle femme était à une réunion jusqu'à tard le soir - en vrai elle allait sûrement se faire sauter par le plombier qui est passé ce matin ou par je ne sais quel minet à la queue fourchue amateur de femmes mure -. Ma femme est vieille mais faut croire que le sperme ça conserve parce que ma salope est bien conservée - assez bien foutue pour que des hommes soient prêts à me payer 50 euros pour la baiser comme la pute qu'elle est sous mes yeux. Ce soir elle est sortie comme une grande ce n’est pas moi qui ai vendu ma femme pour qu'elle aille se faire troncher dans une chambre miteuse d'étudiant fauché. Ce soir comme un vieux garçon célibataire je me mate en porno en buvant des bières. Sur l'écran plasma une rouquine de 20 ans subit une double pénétration par deux black bien montés - elle gémi comme ma femme quand je lui gode la chatte tout en l'enculant à sec - le home cinéma fait raisonner dans toute la maison les gémissement cochons de cette putain de pixels. Soudain dans la pièce  ma belle fille déboule, elle est venue couiner parce qu'elle n'arrive pas à dormir. Putain elle est bonne cette salope, comme sa mère elle a un cul de rêve et des seins lourds et généreux que son débardeur moule bien. Elle me cri : coupe le son ! Je coupe le son mais je continu de me branler le zguègue devant elle - j'suis un putain de satyre qui va baiser sa belle fille -

 

Putain Priscilla t'as 19 ans non ?

 

Oui pourquoi ?

 

Alors je peux te baiser sans finir en taule ! J'suis sûr que t'es aussi putain que ta mère !

 

Pourquoi pas, je m'suis faite plaquée y'a une semaine et j'suis en manque ...

 

Tu sais que ta mère est entrain de sucer la queue d'un pauvre con en ce moment ? Alors fais comme elle vient me sucer mon gros sucre d'orge.

 

Ok papa laisse-moi faire je te bouffer le dard, tu va voir j’suis la reine de la fellation.

 

Et ma belle fille à quatre patte dans le salon me suce la queue - je veux qu'elle avale mes couilles poilues en me branlant - suce mon gros gland rouge - putain elle bave comme une gouine qui mange un abricot bien juteux - ma verge turgescente dans sa bouche fraiche grossie encore plus, j'ai une bite géante que suce ma belle fille avec plus d'application que ça mère. Elle a été bien éduqué la salope. Mais j'ai surtout envie de lui défoncer l'anus, de l'enculer sur le canapé du salon et la faire couiner comme jamais. Elle revient de la cuisine avec une motte de beurre frais. Toujours à quatre pattes sur le canapé du salon Priscilla me tend sa croupe de cochonne avec sa moule juteuse et rose. Mais ce qui m'intéresse c'est son petit trou brun, son anus un peu poilu entre ses fesses blanches et grasses. J'étale du beurre dans la raie de ma belle fille qui gémi en me disant :

 

Oh oui papa encule moi profond

 

D'abord un doigt dans son cul qui glisse bien, puis deux pour étaler le beurre et puis trois et déjà elle gémi. Je vais pouvoir foutre ma bite géante entre ses fesses pour l'enduire de beurre fondu. Et quand je sens son anus dilaté par mes doigts sur le bout de ma bite j'envois un grand coup de rein pour l'enculer. Elle cri la pétasse. Elle en redemande. Je l'encule plus fort. Elle cri encore. Je lui donne une grosse fessée qui claque sur ces fesses flasque et je lui attrape les cheveux pour la soumettre à mes assauts dans son cul.

 

La porte s'ouvre, ma femme entre :

 

Putain Priscilla qu'est ce que tu fais ?

 

Tu ne vois pas que je suis entrain de me faire enculer par ton mari ? T'es conne ou quoi maman ? 

 

L'enculade ne s'arrête pas, je travail le cul de ma belle fille sous les yeux de sa mère qui s'est servie une bière et qui mate sa fille entre de se faire sodomiser par la belle queue de son mari.


Commentez ou laisse vos mots crus ici - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

>> Mots crus

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés