Publié dans : # Femme soumise
Apaiser la tension, du corps et de l'esprit, la baise pour apaiser le corps et ma main qui gifle tes fesses, mes doigts qui frappent et s'abattent sur la chaire de ton cul qui rougie sous mes coups, à grand coup de claques sur ton cul je bande un peu plus et tu mouille un peu plus jusqu'à ce que mes fessées qui pleuvent sur tes fesses rougies claquent dans le clapotis de ta crépine qui s'étale sur de ta chatte à ton cul. Je te fesse et tu mouille petite chatte soumise cul nu sur mes genoux tu gémis et tu geins mais je te fesse sans faiblir et chaque fois que ma main tombe sur ton petit cul bombé ta peau frémi quand ta chaire et secoué de vibrations complices. 
Tu gémis et le bâillon dans ta bouche te fait baver, bave d'envie comme ta moule luisante d'une mouille gluante et généreuse. Et je plonge le visage sur ton cul rougit et je plante ma langue dans ton minou baveux et je lèche ta moule si douce, à grand coup de langue j'étale ta mouille abondante sur ton cul meurtri que j'embrasse délicatement faisant glisser ma langue vers le trou obscur de ton anus frémissant. Planter un doigt dans ta chatte et caresser le bouton d'amour que tes lèvres intimes découvre d'envie pendant que ma langue titille le secret de ton cul, pendant que je lèche ta raie des fesses suave et salé de ta sueur qui trahi l'envie profonde de te faire explorer le conduit étroit de ton fondement offert. 
Je sors mon doigt gluant de ta chatte mouillé et je parcourt ta cul, ta raie et tourne doucement sur les muscles faibles de ton anus gonflé de désir, je vais d'enculer du bout des doigts, seulement un mais bien profond, doucement pénétrer tes entrailles sans que tes mains entravées dans ton dos ne se débattent pour refuser. Tu gémis de plus belle quand je plante dans ta chatte ma bite turgescente raide comme la foudre et dure comme la pierre, je te ramone la chatte de mes mouvements lent de mâle en rut pendant que je te doigte le cul, je te prends l'anus du bout des doigts, je t'explore l'arrière train glissant deux doigts dans ton conduit obscure jusqu'à ce que tes gémissement soient des râles et que dans ta chatte j'explose mon foutre brulant.  

Commentez ou laisse vos mots crus ici - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

>> Mots crus

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés